Société Nautique des Calanquais de la Vieille Chapelle

Société Nautique des Calanquais de la Vieille Chapelle

SNCVC Pointe Rouge Marseille


Calanque de Sormiou, la splendeur dissimulée à l’abri de lieux peu fréquentables

Publié par S.N.C.V.C sur 8 Avril 2013, 19:00pm

A l'instar de nombreuses personnes, j'ai longtemps imaginé que les plus extraordinaires sites touristiques se trouvaient dans des contrées lointaines. Pourtant mes amis étrangers m'envient non seulement parce que je vis en France, pays de la gastronomie, de la mode et de la culture, mais aussi parce qu'à leurs yeux la France est l'un des plus beaux pays du monde. A chacune de leurs visites, ils me disent leur incompréhension face à cette attitude. Un jour enfin, j'ai ouvert les yeux sur mon pays et ma Provence et j'ai découvert, là, à deux pas de moi, des merveilles.

 

Peut-être même avez-vous vu certaines d'entre elles. Mais, connaissez-vous la Calanque de Sormiou ? Un éblouissement qui, certes, doit se gagner en été ; les routes d'accès étant fermées, il faut une bonne heure de marche pour l'atteindre. Mais la promenade vaut le détour. A proximité de l'animation de la méridionale et bouillonnante ville de Marseille, le temps est comme suspendu et vous êtes projetés à des années-lumière dans des lagons incroyables aux couleurs turquoise dont la splendeur vous coupe le souffle, vous submerge.

 

 

La calanque de Sormiou, au demeurant très fréquentée des Marseillais, semble cacher son accès aux non initiés dans des endroits peu fréquentables.

En effet hors période estivale, elle est accessible par une petite route passant par la Cayolle, un ancien bidonville situé au bout de la cité phocéenne qui a été remplacé par un habitat mixte constitué de petites maisons et de logements sociaux aménagés sur quatre étage et qui est surtout connu pour des faits divers abondamment relatés dans la presse locale.

 

En été, il vous faudra prendre le sentier à proximité des Baumettes : passez devant la prison (je vous ai dit que la calanque devait se mériter, donc rien ne vous est épargné !), continuez jusqu'à la sortie du village pour vous garer au parc des Baumettes. Là, commence une belle promenade en direction du col de Sormiou (chemin balisé rouge). Arrivés un peu avant celui-ci, d'où vous avez une vue splendide sur la mer et les îles de Planier, de Jarre et de Riou, prenez sur la droite le chemin qui descend en direction de la calanque : vue féérique assurée tout au long de cette descente. Comptez une bonne heure depuis le parc.

 

En bas vous attend un monde presque imaginaire : la calanque cernée par la blancheur du calcaire avec son petit port de pêche dissimulé par une digue, sa plage de sable blanc, ses deux restaurants, ses cabanons et surtout son eau turquoise d'une exceptionnelle qualité. Abritée, elle est idéale pour profiter du soleil mais aussi pour pratiquer, avec bonheur, la plongée, l'escalade, le canoë-kayak... Si vous n'avez pas pris votre pique-nique vous irez déguster la bouillabaisse préparée avec les poissons fraîchement pêchés au « Château » de Marie de Sormiou, une femme de lettres amie de Frédéric Mistral. Votre verre de rosé à la main, devant tant de beauté, vous envierez les cabanoniers qui vivent en été dans la calanque.

 

Bien qu'habitée depuis la préhistoire, comme en atteste la grotte sous-marine ornée de Cosquer, c'est au XIXème siècle que sont apparus les cabanons et c'est vers 1904 qu'est née la tradition des cabanons des « Treize amis très amis ».

Aujourd'hui, au nombre de 127 (nombre figé depuis 1957 par les décrets et mesures de protection du site), ils sont sans eau ni électricité et privilégient le respect de l'environnement. Ils se transmettent au sein des familles mais ne se vendent pas alors ne rêvez pas, vous ne deviendrez pas cabanonier... A la fin de la journée il vous faudra quitter ce paradis. Mais les locaux vous accueilleront avec plaisir au cœur de ce lagon méditerranéen exceptionnel le temps d'une pause d'autant plus magique qu'elle ne sera que ponctuelle

 

Source : www.navi-mag.com  @navi_mag

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents